Il résonne en moi, mais, est-ce seulement son écho?

A l’annonce de l’infertilité,

Mon cœur a frissonné.

Au commencement de l’A.M.P.,

Mon cœur a espéré.

A croire en ce si doux  futur,

Nos cœurs bouillonnaient.

Quand nous sommes tombés,

Mon cœur a continué de rêver.

Quand nous avons de nouveau dégringolé,

Mon cœur s’est peu à peu vidé.

Après que plus d’une centaine d’aiguille m’ai transpercée,

C’est mon cœur qui à continué de saigner.

Quand nous nous sommes ouverts à un autre chemin,

Mon cœur s’est remis à battre.

Quand nous avons avancer sur ces deux routes en même temps

Mon cœur s’est dédoublé.

Maintenant qu’on perçoit l’une de ces routes de plus en plus fermée,

Mon cœur est abîmé.

Mon cœur s’est esquinté,

Non on l’a esquinté

Après tous ces échecs,

Mon cœur se déchire. son tempo est saccadé.

Mon cœur se déchire. il veut battre à l’unisson.

Mon cœur se déchire. il est fatigué.

Mon cœur se déchire. il est épuisé.

Mon cœur se déchire, il s’est desséché, même ses larmes ne coulent plus!

Publicités

22 réflexions sur “Il résonne en moi, mais, est-ce seulement son écho?

  1. Oh Flhope, je suis si triste de te lire ainsi… Je te trouve si courageuse de te battre, d’encaisser ces échecs parce que vous vous aimez, parce que vous aimeriez porter l’enfant de cet amour… Courage ma belle, tiens bon, je n’ai aucune certitude, mais je suppose que ce chemin épineux portera du fruit… C’est sans doute pas toujours entendable, j’en doute aussi parfois, mais j’y crois… J’espère pour vous, garde confiance dans cette tentative qui arrive… Je t’embrasse…

  2. 😦
    Post triste. Je suis désolée de te lire si… perdue, peinée. Je veux juste te dire qu’il y a des bas, mais aussi des hauts. Et j’espère que ça ira mieux pour toi bien vite

  3. Poésie, douleur, espoirs, souffrances, c’est beau, c’est déchirant, bordel tu me fend le cœur derrière mon écran, je ne peux pas lutter, je ne peux pas t’aider.
    Je sais ce vide, ce néant, le cœur qui se ralenti, le cœur qui s’emballe. Comment résister ?
    Il le faut pourtant.
    Je voudrais te porter jusqu’à lui.
    Te l’apporter ce petit bébé pour t’apaiser.
    Te l’assurer.
    Mais mon impuissance est à la hauteur de ta tristesse, frustrante, déroutante, déchirante.
    Je t’adresse mille pensées et mille mots

    • Mille Merci Irou! Je les entends tes mots, je les devine tes pensées.
      Je sais aussi tout ce que tu ferai si tu en avais la possibilité… mais…tu ne peux pas…personne ne peut.

  4. Je lis ta douleur, mais même si c’est important de ne pas la nier, j’ai envie de me concentrer sur l’aspect positif de ton post, ce chemin parallèle qui a fait battre ton coeur de nouveau… Même si tu arrives au bout d’un chemin (ce qui n’est pas encore le cas), la route peut encore être longue mais si belle…
    Derrière cette douleur, ces doutes, ces peurs, ces déchirements, se cache aussi l’espoir, celui qui dans ce parcours ne nous quitte pas et qui fait qu’on continue sans cesse d’avancer, avec persévérance et détermination. J’espère pour toi de tout mon coeur que quelque soit le chemin, au bout tu trouveras ce grand bonheur qu’on attend toutes !!

    • Merci julys.
      Oui cet autre chemin heureusement qu’il est là … mais en ce moment je prends vraiment en pleine tête toute cette difficulté de faire les deux en même temps. C’est trop. trop de questions, trop de souffrance, trop sentiments contradictoires…trop.

      • Tu sais, on a eu notre 1er rdv avec l’éducatrice en charge de notre dossier et elle m’a dit que justement, la commission n’aimait pas du tout qu’on mène ces 2 batailles en simultané. Elle nous a même conseillé d’aller au bout de notre parcours pma avant de nous lancer dans l’adoption. Le truc, c’est que j’ignore si je vais avoir l’envie et la force de continuer en pma… Mais je te rejoins: c’est très dur et tellement épuisant !!!

        • oui beaucoup de CG n’aime pas ça, celà pousse beaucoup de couple à mentir d’ailleurs, est-ce mieux?.
          Nous ça les dérange pas, du moment qu’on montre que nous sommes claires sur ce qu’on désire et matures face à la situation, c’est même notre éducatrice qui a proposer de repousser le dernier rdv vu que le protocole FIV tombait en même temps, et je l’en remercie. Mais si j’avais dû attendre encore pour faire la demande d’adoption ça aurait été pire, tu rates ta FIV et en plus tu perds du temps pour l’agrément…non… impossible!Et puis ce n’est pas notre 1ère FIV, il y a eu du chemin parcouru, des pas de faits, des pieds usés…avant de s’ouvrir réellement à l’adoption. A ce jour le seul plus c’est que ce chemin là avance! Mais une certitude, c’est extrêmement difficile quand tu es dans le protocole.

A votre clavier !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s