Bienvenue dans mon espace temps!

Voilà plus de 6 mois que je n’ai pas écrit d’article! Ca peut paraître long…mais pour moi c’était hier!

A BAMPLAND et ailleurs, il y a eu des tests positifs, des naissances, des familles qui se sont constituées, des tentatives aussi , plein de tentatives! Ce n’est vraiment pas le même espace-temps!

Pour notre part on a vraiment l’impression de porter ça sur le front, nous sommes étiquetés « adoptants ». Dès que des connaissances qu’on a pas vu depuis + de 1 mois  nous croisent :

  • « Et vous votre petit? ça en est où? »
  •  « Ben ça recule pas »

Notre réponse est souvent la même : parce que quoi dire de plus…voilà 2 ans que nous candidatons pour être pris par notre OAA chéri, 2 ans….à voir les tests positifs, des naissances, des familles qui se constituent, des tentatives aussi , plein de tentatives!

Et nous nous sommes là à regarder défiler le temps des autres, leur vie évoluer, leurs sourires prendrent place.

Alors si!

Grâce à notre nouveau réseau de personnes étiquetées, nous les voyons eux aussi avancées, nous sommes derrière eux, ils nous montrent le chemin. Merci à eux de partager tout ça. Nous les avons connus à 2, désormais certains forment déjà famille et quel bonheur, quelle source d’espoir, ils étaient nous, on sera eux!

Publicités

C’est trop demandé??!!!

Dimanche c’était la journée de la femme :

MÔssieur s’est levé tôt pour aller faire les courses.

MÔssieur a ramené 2 petites pâtisseries pour le dessert.

MÔssieur a fais tourner une lessive et l’a étendue.

MÔssieur a mitonné un petit plat.

MÔssieur a fait le ménage l’après-midi.

MÔssieur m’a fait réviser mes cours.

MÔssieur a vidé le lave vaisselle.

Et MÔssieur l’a re-rempli après avoir mangé un autre petit plat que MÔssieur avait préparé.

EEEEETTTTTTTTTT…………………….

RIEN! NOTHING! QUE DALLE! Rien d’exceptionnel, rien qui sortirai de l’ordinaire!!!! 

MÔssieur a encore oublié la journée de la femme!!!!!!!!!!!!!!!!!!

1fb

A LIRE ABSOLUMENT!

Nouveau post militant :

logo_BAMP BAMP! participe à un concours! Pour gagner 5000€ pour mettre en place « une semaine de sensibilisation sur l’infertilité ».

Nous sommes aujourd’hui DEUXIÈME!! L’autre asso arrive à bien mobiliser, c’est sûr que les enfants malades contre les infertiles qui font #@§! y a pas photo pour certains!

Nous sommes pas énormément à voter sur l’ensemble du concours, donc :

CHAQUE VOTE COMPTE!

J’ai réussi à mobiliser ma classe de jeunes (pour rappel j’ai repris mes études, ils ont 18/19 ans) qui sont loin de ces pré-occupations mais j’ai l’impression qu’au sein des pmistes et de la blogosphère ça pourrait être mieux…non?

Le bureau BAMP a beaucoup bosser pour être choisie parmi ces 200 associations, depuis des mois….Désormais c’est à vous de propulser BAMP au sommet! Et de donner 30 secondes de votre temps par jour….

VOTEZ! 1 FOIS PAR JOUR JUSQU’AU 15/02! 

Il faut prendre un PC et passer par

vote

 

Si vous êtes sur tablette ou phone, il faut passer par c’est pas bien fait du coup c’est compliqué, il faut passer par son navigateur (et pas par l’appli) et se mettre en « affichage bureau » ou « affichage ordinateur » pour avoir accès à J’M MON ASSO à côté de ‘journal ».

 

POUR RAPPEL : Si ça peut en rassurer certaines quand vous votez avec votre page perso facebook, personne ne le verra même pas vos amis!

Moi j’avais pas de facebook, maintenant j’en ai 4! 😉 Et je fais votez ma mère, frère, neveu..etc… Chaque page facebook = 1 vote!

C’est important qu’on soit solidaire!!! Et sans bouger de notre chaise en plus, trop facile!

Mon chant de Noël…

DDDOOUUUUCCCCEEEEE nuuuuiiiittttt…..SSSSAAINNNNTTTEEE nnnuuuuiiitttt….lalaLLLALALALlallalaaa….

Ben moi je dis BLABLABLA!!

Voilà un extrait de ma nuit de noël, entourée des adultes et de tout les enfants nés avant nos essais pma, pendant, et après bien sûr!

Gentille belle-maman : « Ahoui l’autre jour j’ai rencontré une dame »

une dame??…

Gentille belle-maman : « ben je lui expliquais vos soucis »

ah une dame?! comme ça ….sans qu’elle demande rien?!!!après le : « il fait froid aujourd’hui??? et avant le « au revoir, madame???!! »

Gentille belle-maman : « et elle m’a dit…euhhhhh…tu te vexes pas hein?!! » 

MMMoouuuuuaiiissss….ça annonce du lourd!

Gentille belle-maman : « ben elle m’a dit : ils le savent ces jeunes qu’il faut LE faire avant les règles????parce que après ça marche pas! »

…..

Ai-je besoin de dire que je n’ai répondu mots!?

J’ai souri. (vu qu’elle-même souriait, rigolait même…)

….

Puis la question est, qu’est-ce qu’y est le plus difficile:

– le silence qu’il y avait quand elle me parlait et que personne n’ai rien dit?

– le ton interrogatif sur lequel elle m’a dit ça?

– s’avoir pour ces gens où s’arrête le « après les règles » et commence le « avant les règles »?

ça ne finira jamais : nous serons, toute notre vie aux yeux des gens, des incompétents….

Tel(le) quel(le)

Cela fait bien longtemps que je n’ai pas écrit….je n’y arrive pas. J’ai commencé quelques articles mais le blocage arrive assez vite, voilà plus de 3 mois que je n’arrive pas à finir un article. Et je crois que vous me manquez.

J’ai donc décidé aujourd’hui de vous les balancer tels quelsTitre + le peu d’écriture

(ni relus, ni transformés, juste éclos…alors excusez moi si c’est un peu (beaucoup) décousu.Pourtant il y aurait beaucoup à dire sur chacun de ces sujets…)

Ma vie de chat :

J’ai cette impression d’avoir été déjà plusieurs personnes.

Je confirme : on a plusieurs vies dans une vie, il n’y a pas que les chats!!!

Après tout ce qu’on a vécu, tout ces hauts et plutôt tout ces bas…

J’ai vraiment l’impression d’avoir gagné en maturité. Ou du moins j’ai désormais cette capacité à prendre du recul sur les choses

Ma vie de chat!

Une nouvelle vie a commencé pour moi. Il y a quelques jours c’était ma rentrée….(j’ai repris mes études : un BTS)

La cloche a sonné : je suis pris dans un tourbillon. on ne peut plus rien faire, il m’emmène avec lui.

Je suis au cœur du cyclone, là où on n’entend plus rien, il m’emmène avec lui, loin de tout le reste, merci à lui!

 

Aujourd’hui :

Aujourd’hui je suis triste, pour plein de raisons : certaines futiles, d’autres bien plus profondes.

Je n’ai pas beaucoup dormi….pour toutes ces raisons!

Je ne voulais pas me lever sans doute pour ne pas être confrontée à tout ça de façon plus éveillée… mais j’ai mis les pieds hors du lit.

Et je ne sais pourquoi mais, ceux sont aux couples de la salle d’attente du service AMP de ma ville auxquels j’ai pensé….le samedi c’est la pire des matinées pour attendre pds et écho, parfois même pas assez de sièges pour s’asseoir.

Oui…j’ai tant pensé à eux…EUX……qui sont un peu nous….

 

J’ai comme une envie :

d’hystérectomie

 

 

Pas de titre :

chaque minute je lutte pour que cette sensation de manque ne m’envahisse pas trop

 

aujourd’hui je suis heureuse de vous écrire, merci d’être là.

Moma (35)blogOeuvre exposée au MOMA

J’ai pourtant tant de choses à dire…mais je ne sais toujours pas dans quels mots les mettre…

BAMPLAND!

Oui j’ai bien pris le train mais celui-ci n’avait pas la destination tant espéré par les usagers de la gare de  BAMPLAND!

Oui je ne remettrai plus les pieds dans ce pays, je connais bien trop ses mœurs, ses ruelles, ses recoins, ses portes,  je m’y suis bien trop usée les pieds et les poings!

Mais c’est bien de ce quai que mon train est parti, c’est bien là que les couples en mal d’enfants ont piétiné, piétinent et piétineront.

C’est pour celà que je continue avec mes moyens, même à distance à tenter de rendre l’attente sur ce béton froid plus douce et plus rapide pour ceux qui restent.

Celà n’est-il pas notre devoir?

Comment demander aux autres d’être attentifs à notre histoire, nos douleurs si nous mêmes ne décollons nous pas nos yeux et nos mains de notre cicatrice ombilicale???

Comment pouvons-nous continuer de nous plaindre si nous même nous restons inertes!

BAMP offre la possibilité d’essayer de changer les choses? Et ESSAYER c’est déjà ne pas subir!

Aujourd’hui c’est donc un post militant !

(Et sans doute c’est aussi que j’aimerai comprendre.)

BAMP! Je me souviens très bien du premier jour où est apparu ce blog…. « BAMP! Quoi? hein?qui? des pmettes? regrouper? s’entraider! se battre! combattre! MMMMaaaiiiisssss ooouuuuuuuuuuiiiiiiiii bien sûr c’est ça qu’il faut! c’est de ça qu’on a besoin! c’est ça! ohhhh quelle idée! quel courage! trop fort! j’en veux! j’en suis! »  Et il n’y avait pas que moi, quelle émulation, quelle vigueur, quelle énergie! Et ce blog à amener des inscriptions wordpress ce qui a généré une vague de blog AMP qui a déferlé sur la blogosphère, ça y est les gens osent même si c’est sous couvert d’anonymat mais les paroles se délient, le son résonne et même si c’est toujours difficile pour certaines  de le porter au moins beaucoup l’entende! Cet effet boule de neige, c’est grâce à BAMP! personne ne le niera.

Désormais, 4 nanas se démènent , métro/boulot/dodo/BAMP! et pourtant la gare et le quai elles en ont ras le …

Les personnes qui les aident se compte sur les doigts d’UNE main!

Mais vous….où êtes vous?   J’essaie de comprendre, est-ce les limbes de la pma? Pensez-vous que d’autres sont là pour encourager, alimenter, faire, aider, soutenir??

Ben non ce n’est pas le cas! C’est de vous dont on a besoin!

Vous êtes le carburant de BAMP!

blog

CLIQUEZ!

Ce n’est pas de vider ses poches que BAMP! a besoin (même si…) mais bien simplement savoir que « NON! d’autres ne le font pas à votre place! »

Je prends l’exemple de cette action car vous pouvez imaginer que d’avoir 50 dons de 1€ plutôt que 1 de 50€ permet d’intégrer que le combat est utile et pas vain!

Souvenez-vous ce que BAMP! a changé!

Moi je me souviens, j’aurai d’ailleurs raté de nombreuses rencontres sans lui et sans la force qu’il m’a donné et c’est pour celà que je n’oublie pas ce pays!

P.S : J’ai hâte de vous parler de ma prochaine destination!

Mais pour l’instant je suis juste dans mon train…ça roule…

 

 

« Mais…de quoi tu parles toi? »

Assise sur la natte, au bord de l’étang, je me livrais à ma mère.

Nous étions là avec ma nièce, elle aime tant ça, aller faire un « Piqueu- niqueu » pour le goûter à la sortie de l’école.

Sur l’herbe, profitant des derniers rayons de la journée, nous mangions goulûment tous les fruits apportés par mère-grand!

Ma nièce, 3 ans et demi se concentrait sur les 3 brindilles qu’elle avait arrachées… sans doute, nous les « grands » sous-estimons le pouvoir d’attraction de certaine chose!

Je rapportais à la matriarche les derniers événements concernant notre projet d’adoption, elle aimerait tant elle aussi que la souffrance s’arrête et ne se mêle plus à tout ça…

Je lui racontais  la dernière réunion EFA, mon dernier échange téléphonique avec notre OAA chouchou, l’âge des enfants, leurs possibles histoires, les fratries, le pays, ce qu’on nous a dit, l’espoir, la souffrance (encore….et oui!), les peurs et….l’envie.

« MAIS DE QUOI TU PARLES TOI? »

Elle, que je pensais absorbée par les graminées trônant dans sa main, écoutait, comprenait, un peu, analysait, un peu et donc s’interrogeait beaucoup! Et le fit donc à voix haute!

Je suis restée coi.

Elle, si chère à mes yeux, elle qui comble si souvent mon besoin de partage d’amour, comment lui dire, comment lui expliquer sans trop l’impliquer, sans trop la perturber??? Rester vague, rester général, rester simple….

Mais pourquoi le son ne sort pas, pourquoi les larmes montent ?

Cela aurait dû être si simple,  elle aurait dû avancer sur ses premières années avec un(e) cousin(e) à ses côtés, ou bien encore elle aurait dû voir mon ventre s’arrondir, elle aurait dû les accueillir dès leurs premiers cris.

Je sais que leur relation n’en sera pas moins forte, je sais l’évidence qu’apparaîtra à leur arrivée : il fallait attendre car c’était eux et personne d’autre!

Mais pour l’instant ses cousin(e)s ne sont toujours pas là et comment  lui en parler désormais. Ce n’est pas à elle de subir l’attente.

Après une vingtaine de seconde de silence,  j’ai crié à ma mère « au secours » aussi fort que le pouvaient mes pupilles, seul moyen de communication fonctionnant à ce moment là.

« Elle parle de bébés chérie »

J’ai avalé le plus gros de l’émotion et ai pris la suite « oui ma puce, un jour tonton et tata ils auront des enfants! ça te ferait plaisir d’avoir des cousins ou des cousines? »

« Et oui! » dit-elle si pensive (interrogative?) baissant les yeux sur ses trophées herbacés.

Mais on arrêta là, il était temps de partir sur la piste d’un clan de coasseurs, leurs cris gutturaux semblaient provenir de derrière les roseaux.

IMGP5085

Et si il n’y avait pas eu l’A.M.P. ?

Je n’aurai pas su combien j’aime mon Glhope.

Je n’aurai pas su à quel point notre désir d’enfant est si fort.

Je n’aurai pas rencontré autant d’individus si différents.

Je n’aurai pas trouvé,  quelques personnes exceptionnelles, maintenant devenus des ami(e)s.

Je n’aurai pas su quels étaient nos vrais soutiens.

Je n’aurai pas su tout ce que pouvait affronter notre couple.

Je n’aurai pas tant pleuré.

Je n’aurai pas tant souffert.

Je n’aurais pas pu donner des cours de reproduction à la famille, aux ami(e)s, infirmièr(e)s, médecins….

Je n’aurai pas su qu’en 2014 un faux positif sur un test urinaire ça existe….par 2 fois…. et je ne vous aurai pas confirmé qu’il faut jeter ces tests de m%rde dès que le délai de contrôle notifié sur la boîte est passé.

Je n’aurai pas eu 5 FIVs toutes négatives

Je n’aurai pas annoncé le 29/01/2014 : « Je le sais depuis quelques jours, mais aujourd’hui c’est officiel, l’A.M.P. c’est fini pour moi. On a tout donné, on s’est battu, ce jusqu’au bout, je ne regrette rien »

Je ne vivrai pas la vie que je mène en ce moment…et malgré tout, je l’aime cette vie.

EURÊKA!

OOOOHHH!!! Doucement, doucement! Pas de fausses joies!

Non cet article ne parlera pas test positif, de béta-hcg ou encore de miracle sur le fil! NON- Non!

C’est juste pour vous dire que depuis mon dernier post, vos commentaires, mes réflexions, vos mails, mes ruminages, mon psy, mes cogitages… l’éclair est apparu! Je l’ai aperçu furtivement, je crois d’ailleurs l’avoir déjà entendu avant, plusieurs fois, puis je me suis concentrée, j’ai fait le point, c’est maintenant là devant mes yeux : je sais enfin de quoi j’ai peur! 

C’est essentiel, savoir cibler ce qui nous effraie, cette peur, je crois l’avoir exprimer plusieurs fois, mais à ce jour elle me parait être la clef, c’est toutes mes autres peurs qui l’ont crée, elle englobe tout, et elle explique tout.

J’ai peur de moi!

Je ne me fais pas confiance

Je redoute ma réaction, je gère depuis un bon moment donc je ne vais pas pouvoir continuer ainsi? il va bien falloir que je craque?

Voilà ce qu’est ma peur.

Il va falloir que ça change…..j’y travaille.

Fin de ce monde.

Je me sens extérieure à tout ce qu’il se passe. Cette suite de transfert est vraiment très différente des autres, très! Je ne me cherche pas de symptômes, de signes…j’avance. J’attends l’étape ultime, LA PDS qui marquera le fossé, celle qui indiquera que le retour en arrière n’est plus possible, qui marquera le passage dans un nouveau monde.

Alors oui je suis à l’aise avec tout ce qui va suivre. L’adoption pour nous est une chance, c’est une autre aventure, nous la poursuivons avec envie, nous sommes très impliqués dans ce parcours. Un jour, respirant mon enfant au creux de son cou, je sais que je serai très heureuse de toutes les étapes qui auront contribué à m’amener cet enfant, à m’apporter mon enfant dans mes bras.

Mais aujourd’hui il n’est pas question de ça, aujourd’hui j’ai envie que l’on m’entende. Malgré la suite, malgré le bonheur qui nous arrivera sans doute dans les bras dans un bout de temps (gros bout…), eh bien malgré tout, c’est dur! Certains diraient peut-être que je veux me faire plaindre, que je me victimise, ils auraient peut-être (sans doute) raison! Mais j’ai besoin de vous le dire.

J’ai fait le deuil du contrôle, depuis que j’ai compris que le « bébé-couette » n’était pas possible.

J’ai fait le deuil de la famille dont je rêvais depuis que j’ai rencontré Glhope, quand j’ai vu le temps défiler et donc les années avancées.

J’ai déjà fais le deuil du négatif qui va sans doute pointer son nez très vite, car oui je suis désormais habituée aux échecs.

Mais le deuil de la fin de l’A.M.P.? de la possible réussite pmesque, d’une grossesse, d’un accouchement…?

Être du côté des stats foireuses d’A.M.P., être nullipare à vie, entendre tout ces « quand j’ai accouché… », « quand j’étais enceinte », « tu sais j’ai vécu 2 accouchements…alors!…. »… et se sentir si…différente, si….faible, inférieur presque anormal…

C’est quelque chose cette étape! Je vais vous quitter…je serais toujours moi, ce parcours sera toujours en moi mais moi je ne serai plus avec vous. J’ai fait le tour de ce monde et je m’en vais. Je me sens déjà un peu seule depuis un moment, et là ça y est, le départ, c’est pour bientôt, très bientôt. Alors bien sûr on continuera à communiquer, à se soutenir aussi sans doute mais je serai loin, et vous aussi…

Je veux passer les étapes de ce deuil avec brio, je sais que j’y arriverai, mais la 1ère arrive bientôt…j’appréhende.

Qui dit deuil, dit mort….je crois que j’ai peur.

frayeurb