L’échographie du jour!

Aujourd’hui voici encore une autre échographie due à l’A.M.P. et avec la culotte cette fois!   (Mais toujours pas celle que je souhaite avec tant de force…)

Je n’en avais pas encore parler ici, je ne l’avais d’ailleurs pas rappeler non plus au centre avant le top départ du dernier protocole.

Il y a 5 ans, j’avais fait la trouvaille d’une grosseur dans un sein, elle avait été biopsiée en urgence, c’était ma toute première ponction (je pensais d’ailleurs que ce serait ma dernière…)

Elle s’est révélée être un fybroadénome, ou tumeur bénigne. Le « TU MEURS » m’avait fait bien peur mais le bénigne était là avec tout les contradictions qui l’accompagne. Ma gynéco était pour qu’on la retire : « on sait jamais » et la spécialiste du service sénologie n’en voyait pas l’utilité :  » il y a eu une biopsie! Ça ne deviendra jamais malin! Ça ne se transformera pas en cancer « .  Suite à un événement tragique dans la famille, moi j’avais une trouille d’enfer de passer au bloc, si être d’accord avec l’une des 2 collait à mon principe d’ « évitage de bloc » alors mon camp était choisi (depuis j’y suis passé 5 fois au bloc!) . Elles étaient toutes deux d’accord sur le fait que cela risquait d’être parfois douloureux, surtout quand je serais enceinte (ah la bonne blague).

Donc je l’avais bien sûr signalé à mon 1er rendez-vous AMP.

Par contre pas quand Dr l’oiseau m’a expliqué les risques de ce nouveau protocole, et surtout le passage sur « si vous avez un cancer l’hormone de croissance le fait évoluer très vite… » etc… vous allez signer un papier comme quoi vous êtes consciente que nous utilisons ce produit hors des fins pour lesquelles il a été conçu …je savais que Dr l’oiseau ne l’avait sans doute pas relevé cette donnée sur mon dossier, car gros dossier, écrit en tout petit à un endroit et le manque de temps fait qu’il consulte le dossier toujours un peu à la va-vite et celà une fois qu’on est face à lui. (vive l’AMP)

Pour moi cet entretien , ce New protocole c’était un nouvel espoir, il était hors de question que je reparle de ce fybroadénome, c’était prendre le risque qu’ils me ferment cette porte. Pourtant j’avais la trouille, « est-ce que ça va le faire évoluer en malin ? » « quels sont les risques réels? » … j’en avais parlé à Glhope, lui qui constatait  déjà ce que l’AMP transformait en moi, en mon corps, lui qui avait déjà proposé de tout stopper si je le souhaitais…

Et bien il n’a pas reproposé à l’annonce de ces doutes.

Et moi, , et bien je n’ai pas une fois exprimé mes inquiétudes à ce sujet au centre.

VOILA CE QUE NOUS FAIT L’A.M.P. / NOTRE DÉSIR D’ENFANT : on est prêt à tout! on devient des machines! on peut tout s’infliger! Rien n’est plus fort que l’espoir!

J’ai donc au Débrief de cette fiv4 reparlé de cette chose en moi, surtout que j’y ai mal, très mal, au touché, aux chocs, aux pattes de chat…

Echographie faite ce matin :

radioPhoto faite à l’American Museum of Natural History, NYC

Ça n’a pas bougé, toujours 1,4 cm, pas un chouia de plus! Soulagée! J’ai fondu en larmes dans la voiture.